3 Février 2016

Après un bon petit déjeuner, et avoir transcrit des phrases types en vietnamien (merci le translator) et oui nous sommes 4 français qui ne parle que le français, alors on se débrouille comme on peut.

Nous partons en taxi pour visiter la Villa Blanche, mais avant un petit peu d'histoire et de géographie, à 128 kms au sud-est de Saigon, à l'extémité sud d'une péninsule qui s'avance comme une pince de crabe dans la mer de l'Est (ex-mer de chine les vietnamiens ne l'appellent plus comme cela), Vung Tau, appelée par les Français Cap Saint-Jacques est la station balnéaire la plus fréquentée du sud du pays.

Découvert au XVè siècle cet ancrage, par les portuguais, idéal sur la route de la Chine et de Macao le baptisent Cap Saint-Jacques, du nom de leurs saint patron. A la fin du XIXè siècle, les Français, las de la chaleur moite de Saigon en font une station balnéaire chic, le Deauville tropical de la French Riviéra cochinchinoise. Un poste de douane y est établi pour contrôler les allées et venues des bateaux sur la rivière Saigon toute proche. Son point de repère contemporain est à présent sur la colline, l'imposante statue du Chris bénissant la mer de l'Est (ex mer de Chine pour lrs vietnamiens)

Nous arrivons à la Villa Blanche, située sur une colline plantée de frangipaniers et de bougainvilliers, face à la mer, c'est la plus belle demeure de Cap Saint-Jacques construite entre 1898 et 1916 dans le style des demeures bourgeoises de la Riviéra Française. Le gouverneur général de l'Indochine, Paul Doumer, (futur Président de la République) venait passer ses vacances et week end. Il baptisa cette somptueuse villa du nom de sa fille Blanche. Au début du XXè siècle l'empereur Thanh Thai y fut assigné à résidence avant d'être condamné aux travaux forcés et déportée sur l' île de la Réunion. Plus tard Bâo Dai y séjourna ainsi que le président  Nguen Van Thieu qui venait y oublier la guerre?

L'intérieur abrite une collection de porcelaine chinoise, de poteries et de bronzes découverts au fond de la mer dans l'épave d'un navire naufragéau au WVIIè siècle au large de l'île de Con Dao. Au 1er étage une enfilade de chambres au mobolier ancien(époque coloniale)

La vue y est superbe depuis la Villa. Puis nous partons pour voir les canons français, mais notre chauffeur de taxi, oui il reste avec nous le temps des visites, c'est plus facile pour nous et cela se fait beaucoup à Vung Tau, nous arrivons au musée des Armes du Monde, hélas fermé pour travaux, (il y à 3 ans déjà fermé pour travaux bizarre non), le chauffeur n'a pas l'air de connaître le lieu des canons français, tant bien que mal je lui explique et c'est parti dans la bonne direction, nous arrivons sur le lieu, les canons sont devant nous, au nombre de six, ces imposantes pièces d'artillerie de 240 mle 1870, dessus on peu lire le matricule suivi de NEVERS 1873, et leurs tranchées témoignent de l'importance stratégique que revêtait le Cap Saint-Jacques pour les autorités coloniales, qui de là surveillaient les eaux menant à Saigon. Nous trouvons égalements deux blocaus de l'époque.

 

Proche des canons français, un autre lieu de vestige, deux tunnels construits en 1944 par les Japonnais, sous-sol 1m, la paroi frotale en pierre de trappe 7 m de haut, un longueur de 20 m avec interconnexion au fond, ils forment un U un hauteur de 2,70 m, ils servaient pour le stockage des mines de défence cotière.

SAM_2674

SAM_2685

SAM_2689

SAM_2687

SAM_2694

DSC04586

SAM_2697

Retour vers l'hôtel après cette matinée bien remplie, un petit tour au bar une bonne bia nous tend les bras, puis recherche d'un resto pour le déjeuner, nous optons pour un vietnamien nous commandons sans trop savoir ce que nous allons manger suspens, résultat pas trop mauvais. L'après-midi nous partons toujours à pieds direction la plage, demain matin nous irons visiter le phare Den Pha, nous arrivons à destination le drapeau noir est affiché, mais vers le centre de secours nous pouvons faire trempette, l'eau est chaude par contre pour nager non trop remuante, nous y passons une bonne partie de l'après-midi, puis retour pour douche et de nouveau rechercher un restaurant, nous optons cette fois-ci pour du poisson.

 

 

SAM_2623

SAM_2710

SAM_2713

SAM_2712

SAM_2666

SAM_2665

SAM_2630

SAM_2632

DSC04542

DSC04533

DSC04516

SAM_2646

SAM_2638

SAM_2651

SAM_2662

SAM_2663

SAM_2668